Make your own free website on Tripod.com

PSYBERNÉTIQUE

 

 

 

James, William (1842-1910). Médecin, anatomiste, philosophe et professeur à Harvard, élève de W. Wundt, le père du fonctionnalisme, il veut expliquer l’expérience psychologique dans sa globalité : il soumettra la conscience aux expertises du laboratoire. Durant toute sa carrière, il tentera de démontrer le postulat de sa thèse de doctorat, c’est-à-dire la présence d’une corrélation entre les phénomènes cérébraux et les phénomènes psychologiques. 
Il
présentera une théorie des émotions mieux connue sous le nom de « théorie de James-Lange ». Selon James, l’émotion est une prise de conscience d’un fait physiologique ; cette théorie ne portera ses fruits que vers la seconde moitié du xx siècle. On dit de James qu’il est le père de la psychologie américaine. Il a su donner un souffle à cette nouvelle science, en multipliant les laboratoires à travers les États-Unis, ainsi qu’en promouvant une multitude de sujets de recherche. intelligence, émotion, attitude, temps de réaction, fatigue, motivation, parapsychologie. Grâce à James, la psychologie se donne une méthode (la méthode de Leipzig) et un vocabulaire spécifique. Sous l’influence de James, les universités américaines proposeront que la psychologie devienne une science dite « expérimentale ».