Make your own free website on Tripod.com

PSYBERNÉTIQUE

 

DÉVELOPPEMENT COURS II

 

I. CLASSIFICATION DES THÉORIES

Voir Helen Bee page 31

 

II. THÉORIES DE TYPE A:

Changements qualitatifs avec stades: point d'arrivé, direction, but, maturité grandissante

 A. THÉORIE PSYCHANALYTIQUE:

1. Freud:

Freud est né à Friedbourg en 1856 et passera la majorité de sa vie à Vienne de 1859 à 1938. Il meurt à Londres le 23 Sept 1939. A cette époque le concept d'énergie en physique occupe une place importante de la recherche. Freud propose alors une conception dynamique et énergétique de l'être humain. En 1881 il est diplômé en médecine travaille sur les testicules des anguilles! En 1884 il fait des recherches sur la cocaïne. En 1882 rencontre avec Breuer dans le cas d'Anna O. Méthode hypnotique à la Salpêtrière avec Charcot . De 89 -92 : catharsis et découverte de l'association libre. Provoquer l'émotion en laissant parler le client. Introduction de l'interprétation.
Règle fondamentale: c'est la libre association qui produit l'émotion.
1899: publication de l'interprétation des rêves: désirs infantiles refoulés. Ouvrage majeur de l'œuvre de Freud.

 2. Points théoriques:

Base de la vie psychique est représentée par la dualité des pulsions sexuelles: conservation de l'espèce vs conservation de l'individu
Appareil psychique a pour fonction la réduction des tensions déplaisantes: extériorisation ou refoulement.
Le conscient ne représente qu'une partie infime et superficiel de l'appareil psychique.
 Les tendances refoulés cherchent à se frayer un chemin vers la liquidation et la remise en question de cette énergie refoulée, ce qui donne naissance aux rêves, aux symptômes, aux actes manqués.
 Les matériaux refoulés l'ont été au cours du développement de la sexualité infantile; développement qui commence dès la naissance et qui culmine vers 3-4 ans avec le complexe d'Œdipe.

1890: notion de transfert: souvenirs qui sont répétés avec l'analyste- compulsion de répétition: tant qu'un problème n' a pas été réglé, tendance à le répéter ---->transfert avec l'analyste. Moyen de récupérer un pouvoir perdu.

3. Topique I : Inconscient- préconscient-conscient 

a. Inconscient:

  • ne tient pas compte de la réalité

  • dominé par le principe de plaisir

  • régit par le processus primaire

  • tout processus mental a son origine dans l'inconscient. Désirs inconscients sont le coeur de notre être.

b. Préconscient:

Lieu des opérations mentales (mémoire, associations, concentration)
Acquisition (langage écriture, lecture)

c. Conscient:

Résister aux tensions aux stimulations trop fortes
Système sensoriel et perceptif
Tente de liquider les perceptions et les sensations reçues. - principe de réalité

 

4. Topique 2: ÇA MOI SURMOI

  • STADES : ORAL: 0-2ANS

  • ANAL: 2-3ANS

  • PHALLIQUE 3-6ANS

  • LATENCE 6-12ANS

  • GÉNITAL 12+

 5. Systèmes de défense:

SYSTÈMES DE DÉFENSE PERMETTENT D'ALLÉGER L'ANXIÉTÉ EN REPOUSSANT LES SENSATIONS DOULOUREUSES DANS L'INCONSCIENT AU LIEU DE LES AFFRONTER DIRECTEMENT:

  • Déni

  • Régression

  • Formation réactionnelle

  • Isolation

  • Projection

  • Rationalisation

  • Refoulement

  • Déplacement

  • Identification projective

  • Sublimation

2. ERIKSON:

Erik Erikson a étendue le concept freudien du moi s'intéresse à l'influence que peut avoir la société sur le développement de la personnalité.

Huit stades:

  • 1. confiance ou méfiance 0-18mois nourriture

  • 2. autonomie ou honte et doute 18m-3ans propreté

  • 3. initiative ou culpabilité 3-6ans locomotion

  • 4. travail ou infériorité 6-12ans école

  • 5. identité ou confusion adolescence liens avec les pairs

  • 6. intimité ou isolement début de l'âge adulte: liens amoureux

  • 7. générativité ou stagnation maturité procréation et création

  • 8. intégrité du moi ou désespoir vieillesse acceptation de sa vie

3. Loevinger: stades de développement sans âges préétablis

 

B. THÉORIE DU DÉVELOPPEMENT COGNITIF:

 1. Jean Piaget

a. Schèmes
b. Assimilation
c. Accommodation
d. Assimilation
e. Stades:

  • ( 0-2ans) période sensori-motrice

  • ( 2-7ans) période préopératoire classification

  • ( 7-11 ans) opérations concrètes

  • ( 11 ans et +) opérations formelles

  2. Kholberg: Approche piagétienne développement moral

 

III. THÉORIES TYPE B:

  • Changements quantitatifs avec stades, sans direction, pas de développement ver une plus grande maturité.

  • Changements physiologiques et rôles sociaux.

 A. Théorie du cycle de la vie familiale (p.40)

1. Notion de rôles
2. Tension des rôles
3. Conflits de rôles ( principe de Peter)

B. Modèle de Lévison (p.41)

 

IV. THÉORIES DE TYPE C: THÉORIE HUMANISTE

Pour les humanistes, la principale pulsion qui anime l'être humain est celle de la croissance. Tout être humain possède à sa naissance les capacités et les moyens de se réaliser. L'environnement tout comme les béhavioriste sera le principal agent de développement.

A. ABRAHAM MASLOW: Américain, fils d'immigrant. Fait ses études en béhaviorisme. Il ne pouvait comprendre le développement de la personne par l'expérimentation. La plupart des théories de la personnalité ont été établies à partir de l'observation de comportements anormaux donc théories de l'anormalité.

 1. Observations: les personnes ayant un niveau d'actualisation élevé présentent les caractéristiques suivantes:

  • Orientées, réalistes, jugement approprié envers les autres

  • Accepte les autres tels qu'ils sont et non comme il voudrait qu'ils soient .

  • Spontané et naturel

  • Centré sur le problème et non sur elle-même.

  • Détaché de l'environnement.

  • Personne altruiste

  • Possède des relations intimes avec très peu de gens

  • Ne font pas de considération de leurs richesses et de leur race. Pas de discrimination.

  • Capacités créatrices supérieures

  • Acceptent les expériences nouvelles et résistent à la conformité .

 

 2. PYRAMIDE DES BESOINS

BESOINS PHYSIOLOGIQUES

BESOINS DE SÉCURITÉ

APPARTENANCE

ESTIME DE SOI

ACTUALISATION


B. ROGERS
Perspective de la personne centrée. : Rogers croit que la croissance se fait à partir de trois conditions:

1. acceptation: les gens qui peuvent nourrir notre croissance doivent accepter d'avoir un regard positif inconditionnel. Nous revaloriser
2. empathie: être en mesure de se mettre à notre place.
3. authenticité. laisser tomber l'image et devenir transparent s'ouvrir à nos émotions.

Concept de soi: équivalent au moi plus autre chose: sentiment d'identité personnelle qui nous rend plus conscient de notre rapport avec les autres. Fonction autocritique. Le soi est un monde privé dont l'individu est le centre. La principale pulsion est celle de se développer. L'individu se comporte de façon consistante. Si le soi est menacé, il emploi des mécanismes de défenses. L'individu n'accepte pas toutes les valeurs de la société et découvre ses propres valeurs. S'il se comporte comme l'ensemble: risque d'aliénation.

Conséquences de l'actualisation de soi:

  •    vie créatrice

  •    amour non-égoïste

  •     compréhension non-biaisée

Nous avançons lorsque les plaisirs de la croissance et les angoisses de la sécurité sont plus grands que les anxiétés de la croissance et les plaisirs de la sécurité.

 

V. THÉORIES TYPE D:

Changements quantitatifs sans stades: 

 

       

     

Tuesday 08 August 2000