Make your own free website on Tripod.com

PSYBERNÉTIQUE

 

Développement prénatal

 

I. INTRODUCTION:

La période natale est importante pour quatre raisons:

1. c'est durant cette période que le patrimoine héréditaire est irrévocablement déterminé.

2. le développement des potentialités héréditaires est affecté par les conditions intra-utérines.

3. l'être humain croît et se développe plus pendant cette période que pendant toute autre période de sa vie.

4. C'est pendant cette période que se forment les attitudes des parents à l'égard de l'enfant.

   

II. FÉCONDATION:

14 jours après le début de la menstruation, rencontre spermatozoïde et ovule: zygote (20M de spermatozoïdes).Filles possèdent 400,000 ovules.

A. Mécanismes de l'hérédité: gènes (30,000): unité physique de l'hérédité. Minuscule région d'un chromosome; formé par la molécule d'ADN. Les chromosomes sont des corps filamenteux existants à l'intérieur du noyau des cellules. Les gènes sont situés sur les chromosomes qui peuvent être considérés comme autant de centrales portant les instructions du code génétique. gènes ne se mélangent pas. gardent leur individualité: loi de disjonction chromosomes: 23 paires. Les 23 paires contenues dans le spermatozoïde s'ajoutent aux 23 paires contenues dans l'ovule c'est ce que l'on nomme un zygote. Un des chromosomes fourni par le spermatozoïde(1) se distingue des autres par ses caractéristiques et sa structure; de même en est-il pour l'ovule. Ces chromosomes particuliers, allosomes, déterminent le sexe.
Ils sont de deux types: le plus gros d'apparence florissante est le chromosome X, l'autre dont la taille est de trois fois à six fois moins: Y. La moitié des spermatozoïdes possèdent dans leur tête un unique chromosome Y, l'autre moitié un chromosome X. Les ovules ne sont dotées que du seul chromosome X. XY= mâle et XX = femelle.
Phénomène aléatoire; pourtant au niveau des statistiques, le nombre de garçons conçus dépasse celui des filles de 20 à 50%. gènes dominants (3 pour 1) et gènes récessifs. Différentes formes que peuvent prendre un gène: allèle: A B AB ou O pour le groupe sanguin. Au cours de la fécondation l'enfant reçoit deux allèles de chaque gène: l'un qui provient du père et l'autre de la mère. Ce sont ces allèles qui vont déterminer les caractéristiques de l'enfant.
Monozygote reçoit les mêmes allèles des deux parents alors que l'hétérozygote reçoit des allèles différentes. Le monozygote ne peut transmettre qu'un seul caractère. 70 milliards de génotypes possibles!

B. GÉNOTYPE: limites spécifiques du développement-bagages chimiques ou potentialités. États possibles qui ne peuvent être réalisés que par les stimuli venant du milieu. L'hérédité détermine ce que nous pouvons faire et le milieu ce que nous faisons.

C. PHÉNOTYPE: ensemble des caractères manifestés de l'organisme y compris les traits anatomiques physiologiques et psychologiques. Le phénotype est conditionné par l'action combinée du milieu et du génotype.

  

III. DÉVELOPPEMENT PRÉNATAL

A. Stade germinal: 36 heures début de la division cellulaire, 72 heures: 32 cellules jusqu'à 800 milliards (0-14 jours) Formation de deux feuillets: ectoderme ( couche externe de la peau, ongles, dents, organes sensoriels et système nerveux) et endoderme (système digestif, foie, pancréas et système respiratoire).Plus tard, le mésoderme (os les muscles, système circulatoire) Formation des organes nutritionnels et protecteurs: placenta, cordon ombilical et le sac amniotique. Placenta relié à l'embryon par le cordon ombilical.

B. Stade embryonnaire: 2ième à la 8 ième semaine: développement des principaux organes et systèmes. Grande vulnérabilité face aux influences du milieu prénatal. Deux structure importantes de soutien:

1) amnios: membrane dans laquelle le bébé flotte

2) placenta: fait office de foie de poumon et de rein. Filtre la plupart des hormones de la mère et protège contre les virus.

3) développement de l'embryon: rudiments de la peau, récepteurs sensoriels, cellules nerveuses, muscles, circulation et organes internes. Embryon, 3,75cm

 C. Stade fœtal: 8ième semaine à la naissance. Apparition des cellules osseuses---->fœtus. Entre la 10ième et la 12ième semaine, possibilité de déterminer le sexe de l'enfant. 16ième semaine, la mère perçoit les premiers mouvements du bébé. 22ième semaine les yeux sont complètement formés, ongles, papilles gustatives. 28ième à 30ième , système nerveux et respiratoire suffisamment développés pour assurer la survie. 28ieme semaine, un individu possède pratiquement toutes ses cellules nerveuses.  

IV. ANOMALIES CHROMOSOMIQUES

A. syndrome de Down: 1/700. 40 ans et + 1/100. 40 à 50 % meurent au cours de la première année.

B. syndrome de Klinefelter: xxy se rencontre chez le mâle; caractéristiques féminines.

C. syndrome xyy: intelligence inférieure.

D. syndrome xxx: infantilisme, absence de menstruations. Développement corporel normal.

E. syndrome de Turner: x0, 45 chromosomes: stérilité petite taille, arriération mentale.

F. Maladies héréditaires courantes : tableau 3.1 p.67  

 

V. AVORTEMENTS:

30 à 50 % de toute grossesse se termine par un avortement spontané.1977: 16% . Depuis 1968 avortement thérapeutique: mettre en danger la vie ou la santé de la personne. Raison psycho sociale 90%  

 

VI. AGENTS TÉRATOGÈNES:

Maladies résultant de changements d'environnements

A. Maladies de la mère

1. Rubéole: malformations auditives ou cardiaques (premier mois de grossesse
2. SIDA
3. Cytomégalovirus: déficience intellectuelle et surdité

B. Drogues et médicaments:

1. Tabac: diminution de poids de 200g chez l'enfant; 2x plus de chances de naître avant terme.

2. Alcool: alcoolisme fœtal ; apathie et faible succion; Q.I.

3. Cocaïne: naissances prématurées, mort subite, défaillances cardiaques, difficultés d'apprentissage.

C. RÉGIME ALIMENTAIRE: alimentation maternelle non équilibrée présente un risque pour le fœtus. Importance des 3 derniers mois de grossesse

D. ÂGE DE LA MÈRE: risques plus élevés après 30 ans (syndrome de Down). Risques également chez les mères adolescentes: poids de l'enfant inférieur à la moyenne.

E. ÉTAT ÉMOTIONNEL DE LA MÈRE: stress relié à un poids plus faible à la naissance. Complications à l'accouchement

 

VII. NAISSANCE:

A. Le travail: effacement et dilatation.

B. Expulsion du fœtus

C. Expulsion du placenta

 

VIII. MÉTHODES D'ACCOUCHEMENTS  

A. Sous médication: épidurale et anesthésie générale

B. Sans médication: méthode Leboyer (1975). 

 

IX. COMPLICATIONS À LA NAISSANCE

A. Césarienne.

B. Poids de l'enfant insuffisant: différent de prématurés. (avant la 37ième semaine) Problème de maintient de la température du corps. Infections, retards de développement importants. Milieu socio économique. Plus l'enfant est prématuré plus les déficits à long terme sont apparents. Voici un site qui vous en apprendra davantage sur les enfants prématurés

http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/neonat/PREHYPNNE/Prehypnntext.html

 C. Séquelles après la naissance: 1% (anoxie) Problème du retard dans le développement du langage  

1. 0 Lorsqu'un cellule reproductrice mâle ou femelle est arrivée à maturation on utilise le terme de gamète. Les glandes sexuelles produisant les gamètes sont les gonades. 

 

       

     

Tuesday 08 August 2000